La crise dans le couple

Qui es-tu ? Qui suis-je ?

therapie conjugale, conseil couple divorce problème

La vie quotidienne rattrape le couple qui entre dans une nouvelle phase de son existence, exit la lune de miel. Pourtant,  le couple cherche encore et espère  garder les bénéfices de la période  précédente dans une tentative de s’éloigner d’une crise éventuelle. Faut-il sacrifier la construction réelle du couple au profit d’une vie de couple idéalisée ?

Le couple peut nier, pendant un temps, d’éventuels désaccords. Évoluer dans le couple, c’est accepter que les choses puissent changer,  c’est l’épreuve de réalité.

L’individu a des ressources, et dans cette période de crise latente ou en devenir, il peut être séduit par l’envie de rester dans cette période « lune de miel »  faste pour le couple.

 Lorsque les petits rituels et les mythes fondateurs du couple deviennent des habitudes, lorsque l’intime du couple est oublié, banalisé, même abandonné, lorsque le couple s’intéresse surtout  à son organisation sociale, que reste-t-il ?

Lorsque l’un des deux traverse des difficultés professionnelles, un deuil, il a besoin de réassurance mais cela ne résonne pas chez l’autre…. Le couple n’écrit plus « un conte », mais il fait « ses comptes ». Le travail fantasmatique est reconsidéré.

Le sujet peut ressentir de la colère ou devenir possessif à l’égard de l’autre afin qu’il ne se dérobe pas dans son amour. Dans un même temps, cette possession  peut devenir intolérable pour l’autre. D’un côté, elle évite la crise, de l’autre, elle peut déclencher cette crise.

La crise, un levier vers la restructuration ?

La crise peut se produire également, non pas afin de s’acharner sur l’autre mais par volonté de le façonner. L’individu peut se haïr d’avoir blessé l’autre aussi bien que de haïr l’autre car il l’a offensé. La crise se  révèle car l’un des partenaires entraperçoit son indécision quant à la valeur de l’autre, ses espérances, ses désirs, ses aspirations deviennent hypothétiques. Le ou la partenaire ne jouera pas le rôle tant espéré !

Les problèmes de communication entraînent une incohérence, une réaction irraisonnée qui peuvent provoquer une crise dans le duo. La transmission de l’information  peut être incomprise, le message brouillé ou contradictoire. Il est nécessaire que la verbalisation soit clarifiée car se mettent en place des distorsions ou des omissions. C’est la structure profonde de l’être qui donne au langage sa signification. Pourtant, l’expression peut être trop générale,  inconsciemment cela génère des incompréhensions, la communication devient dysfonctionnelle. Là, se situe le danger d’engendrer une atmosphère de crise.

Le langage peut s’exprimer par un langage corporel. Cela engage la vie affective, la sensibilité de chacun. Les perceptions se situent à un niveau sensoriel, dans un processus physique, psychique et biologique. Par ce langage passe l’expression des affects, le langage génital. Il fait partie de l’histoire du couple. C’est une invitation, une aspiration au désir. Le message doit éveiller l’autre qui répond positivement à cet appel charnel. La symétrie est essentielle afin que cet appel soit agréable et valorisant pour le ou la partenaire et non une contrainte, une frustration ou une privation de ses sens ! Cela deviendrait une possession et non un échange.

 Le désir de communication a rapproché les individus et a formé le couple « nous », dans cette période de lune de miel la communication est favorisée et s’exerce avec aisance, puis surviennent des entraves au dialogue. Le couple  se projette davantage sur un plan social, alors l’échange affectif s’appauvrit. Les deux conjoints développent leurs activités sociales et se réalisent à l’extérieur du groupe couple qui n’est plus au centre de la relation.

Nous l’avons vu, des circonstances vont révéler cette crise, comme les enfants, des problèmes financiers, sexuels, une maladie… L’individu ressent une blessure, un désordre psychique, une crainte, le couple est remis en cause.

Pourtant, il est intéressant de prendre la crise comme un point de départ à une restructuration et d’offrir à son couple une certaine adaptabilité. Les dissensions permettent de comprendre les points d’opposition, de pouvoir enrichir la relation, de se remettre en question, de grandir à deux. Tout est possible Si chacun en fait le choix. La crise permet au couple de retrouver une force commune, d’aller puiser dans les ressources de chacun.

Si cet article vous a aidé, partagez le !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Sandrine Guilleray

Sandrine Guilleray

Conseillère conjugale et thérapeute analytique, mon objectif est d'accompagner les personnes et les couples dans les étapes douloureuses de leur vie.

Mes écrits susceptibles de vous intéresser

La crise dans le couple

La vie quotidienne rattrape le couple qui entre dans une nouvelle phase de son existence, exit la lune de miel. Pourtant,  le couple cherche encore et espère  garder les bénéfices de la période  précédente dans une tentative de s’éloigner d’une crise éventuelle. Faut-il sacrifier la construction réelle du couple au profit d’une vie de couple idéalisée ?

En savoir plus »
Fermer le menu

Vous pouvez m’appeler dès maintenant,

votre premier entretien téléphonique est gratuit

Tél. 06 12 62 42 43